Fin de la grossesse 2

Bonjour, bonjour,

Alors voilà, c'est bel et bien fini.

Je suis allée à l'hôpital hier, et après 6 heures d'attente, une écho et une prise de sang, c'est fini. Pendant tout le long de ce cauchemar (dont il est désormais certain que je ne me réveillerais pas), j'ai eu une phrase de Samuel Beckett (l'auteur) "c'est fini, ça va finir, ça va finir, ça va peut être finir." tirée de sa pièce "fin de partie".

Maintenant, je ressens un sentiment de vide immense. Je m'occupe un maximum, j'ai beaucoup de mal à dormir. Et quoi que je fasse, quel que soit mon activité, je peux sourire ou pleurer, j'ai toujours se pincement au cœur, cet abysse que rien ne comble qui m'accompagne dans le moindre de mes gestes.

Bref, les taux de Beta sont retombé à 1. Ça s'est fini aussi vite que ça a commencé, je ne suis plus enceinte.

J'aurai préféré ne pas tomber enceinte plutôt que de vivre ça.

Dans ma famille recomposée, on est 10 enfants, pas tous du même sang, de 4 mères différentes, et aucune n'a vécu de fausse couche. Mon père qui a eu 7 enfants, m'a dit que j'étais la première fausse couche qu'il "vivait"...c'est dire.

J'ai un sentiment d'inachèvement. J'ai l'impression permanente d'avoir quelque chose à accomplir sans vraiment savoir quoi... C'est ça le deuil ?

Selon certaines personnes, j'exagère, et ce n'est qu'une petite fausse couche de rien du tout, pas de quoi en faire un plat, c'est pas la mer à boire.

Peut être. Pour vous.

Mais c'est ça le pire. De ne pas avoir droit de pleurer parce qu'il n'a pas vraiment existé.

Que ma peine et celle des milliers d'autres femmes ne soit pas légitime au yeux du reste du monde.

C'est horrible, et injuste pour elle (mais ça la été aussi pour moi) mais j'ai énormément de mal sans voir une femme enceinte et détourner les yeux. J'ai un peu l'impression (on est là pour dire la vérité) que tous ces ventres me narguent. ça fait mal, c'est tout.

Chaque jour un peu moins. Chaque jours s'écoule un peu plus de secondes sans que j'y pense, mais je n'ai pas besoin d'y penser pour ressentir cette gêne indescriptible au cœur.

J'ai surement trouvé du travail pour Juillet et aout, je vais m'occuper des bout de chou' dans un célèbre centre de vacance familial à Bel-Ile en mer.

Ça reste à confirmer, mais ça me changerait les idées.

Plus de 8000 visites, merci à tous !

Amusez vous bien en ces beaux jours,

demain, moi, je vais à la mer ! Vive Saint-Malo, et vive la Bretagne !

Fin de la grossesse 2
Tout droit réservés My Sweet Little Baby © 2014  -  Hébergé par Overblog